Fil d'Ariane

Note utilisateur: 2 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

jabel

Chans 'peus. C'hwi 'oar lenn ! Vous avez de la chance, vous savez lire !

Le voyage de Jabel, d'Angèle Jacq

Voilà ce que nous dit Jabel, héroïne bretonne d'un délicieux roman, qui nous parle de l'amour d'une mère, si intense qu'il va la conduire en Nouvelle Zélande pour revoir son fils Ifig et découvrir son petit-fils qui vient de naître.

Ce pourrait être un voyage banal, oui mais voilà, Jabel ne sait ni lire ni écrire.

Trop pauvre pour être allée à l'école, mariée jeune, « une bouche en moins à nourrir », à un homme bon à rien et alcoolique, travaillant très dur dans sa ferme, ne rechignant pas à donner des coups de mains ici et là pour quelques sous, Jabel a connu une vie dure et sans joie. Pourtant elle est pourvue d'un entrain naturel contagieux, aimée de tous, elle n'a pas son pareil pour raconter et captiver un auditoire. Son franc parler et son bon sens enchanteront tous ceux qui vont la côtoyer pendant son voyage.

Fanch, son ivrogne de mari meurt, la laissant, peut-être seule, mais surtout, libre !

Sa décision est vite prise, c'est comme un appel ! La naissance de son petit-fils est suffisamment importante pour la décider à partir.

A ! Jabel, ho unanig ? Ken pell-se ? Ah, Jabel, toute seule ? Si loin ?

Munie d'un papier sur lequel sa voisine a écrit en français sa destination, la voilà à Kemper, où un Aotrou d'une agence de voyage, séduit par cette femme énergique et pleine de chaleur, lui fournit les fameux billets et de précieuses informations pour faciliter son grand voyage.

Tenace et obstinée, Jabel organise son départ, les démarches nécessaires et pour augmenter son pécule, elle vend avec débrouillardise ses vaches et un lopin de terre : tous ses préparatifs donnent lieu à des rencontres chaleureuses, amicales, drôles, où son tempérament parfois explosif et rusé lui apportera respect et admiration et nous fera largement sourire.

Le Gwastell vras (gâteau pour le baptême) à la main, avec audace, elle se lance donc à la découverte d'un monde moderne qu'elle n'osait pas imaginer et nous y confronte, elle fait des rencontres surprenantes de gens admiratifs et reçoit leur aide, la langue n'est même plus un obstacle car sa débrouillardise l'aide en toute circonstance !

La voilà en Nouvel' Zéland'! Et son séjour se passera sous le signe de la fraternité et du partage : si Ifig lui fait découvrir des paysages magiques, les rites des Maoris, sa réussite, elle renoue avec lui des relations apaisées et ils peuvent désormais évoquer leur passé respectif et se montrer leur affection. Le bébé Ronan réveille la tendresse que Jabel avait en elle et qu'elle n'avait pu exprimer à son fils. Ifig lui fait aussi connaître une communauté de Bretons chez qui Jabel ravive le souvenir du Pays, de la terre et de la langue bretonne, Peseu'mod'basez ar vuhez breman e Breiz ? (Comment se passe maintenant la vie en Bretagne?) ; et surtout elle découvre avec Loeiz, l'émigré breton au grand cœur, la complicité et l'affection qu'elle n'a jamais connues. Son voyage sera un échange de « poussières d'âme» avec tous ces amis.

Qu'arrivera-t-il à Jabel ? Je vous laisse découvrir la fin de son aventure...

Dans ce livre original et gai, où nombre de dialogues et de situations cocasses sont écrits en breton, toute l'histoire apporte une grande bouffée d'air, l'envie de partir, d'oser, mais aussi nous amène à réfléchir sur l'importance des traditions à garder, le poids de nos racines terriennes à respecter, surtout dit que l'amitié se vit sans frontière.

Traezh 29


Ndlr : nous avons essayé de commander cet ouvrage mais il semble qu'il soit épuisé! Reste internet...



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir