Fil d'Ariane

image-soil


Tout avait l'air si normal...



Les collégiens de Soil Newtown les surnomment « Moumoute » et « Gros thon ». Le capitaine Yokoi et le lieutenant Onoda forment un tandem qui détonne dans cette zone résidentielle bâtie au milieu des champs et des collines. Lui, affublé de sa perruque, est adipeux, vulgaire, sexiste, fier des ses c** qu'il gratte ostensiblement chaque fois qu'il a besoin de se mettre à l'aise.

OPAC Détail de notice Elle, sa cadette, cache son visage ingrat derrière une paire de lunettes opaque, manifeste une timidité maladive par un bégaiement et une maladresse constante dans la manipulation de ses fiches de renseignements. Ils enquêtent sur les disparitions incompréhensibles d'une famille et d'un brigadier survenues une nuit de panne de courant.
OPAC Détail de notice
Rien n'est normal dans cette affaire : deux tas gigantesques de sel trônent dans la chambre de la fillette et dans la cour du collège, un homme à écailles a été signalé dans les parages. Interrogés, les habitants se retranchent derrière des sourires de façade. Ils affichent une apparence aussi propre et lisse que leurs coquettes maisons construites à l'identique. De quoi horripiler le capitaine Yokoi pour qui « les gens normaux, ça n'existe pas ».
soil3 Alors, qui a enlevé ces personnes ? Le délégué des habitants qui traque la moindre imperfection dans les faits et gestes de ses concitoyens ? Les habitants eux même qui cachent bien des secrets ? Kento Miyahara, un garçon renfermé qui a fugué ? Les pistes ne manquent pas.
L'auteur s'ingénie à placer ses indices et à croiser les évènements et les acteurs de ce thriller éprouvant.

Agnès


Voir la critique des Inrocks : soil_inrocks