Fil d'Ariane




les_noceurs


Les Noceurs, de Brecht Evens

 

Bon, après « Quai d'orsay », vous allez me dire que nos sélections n'ont rien d'original : la bd que je vous présente ici a eu le prix de l'audace (sic) au festival bd d'Angoulême.

 

Ne me demandez pas en quoi consiste exactement ce prix, c'est comme à Cannes : on en fait pour tous, afin de ne vexer personne ?

 

OPAC Détail de notice Bref, je n'ai volontairement pas lu toutes les critiques qui ont suivi l'obtention du prix par l'auteur belge, afin de livrer mes impressions sans trop user de paraphrase (quoi ? qui a dit que c'était plutôt par paresse ?!). Je ne sais même pas si l'auteur est une fille ou un garçon, d'ailleurs on s'en f*** (censure --> fonctionnaire).


Alors voilà : cette bande dessinée est magnifique. « L'audace » dont on vous parle se situe sans aucun doute dans le graphisme : les figures colorées s'effacent ou s'activent, s'entremêlent dans une même aventure.

 

Les histoires narrées sont ordinaires, elles sont aussi universelles. C'est une parabole contemporaine ; la solitude, l'être-monde, l'amitié, la fête. Il y a tout ça dans cette œuvre à l'aquarelle, goûtez-y.